Les dates clés

La déclaration d’impôts 2021 est ouverte depuis le jeudi 8 avril. Vous avez la possibilité de la faire en ligne ou en version papier. Veillez simplement à respecter les dates limites :

En ligne, cela dépend de votre département. Pour les départements de la Bretagne & de la Loire-Atlantique, vous avez jusqu'au Mardi 1er Juin pour le faire.

En version papier : la déclaration doit être déposée le 20 mai 2021 au plus tard.

Le CITE 2020

Pour les dépenses payées du 1er janvier au 31 décembre 2020, les conditions d'application du CITE sont modifiées.

Les travaux éligibles

Chauffage et production d'eau chaude (bois, biomasse, solaire, certaines pompes à chaleur, etc.)

Foyers fermés et inserts à bûches ou granulés

Isolation thermique : parois opaques, double vitrage (en remplacement d'un simple vitrage)

Diagnostic de performance énergétique (sauf s'il est obligatoire)

Dépose d'une cuve à fioul

Ventilation double-flux

Système de charge d'un véhicule électrique

Les conditions de ressources

Le CITE est désormais réservé aux personnes ne pouvant bénéficier de la nouvelle prime de transition énergétique (MaPrimeRénov)

Le calcul du plafond dépend du quotient familial

Si vos revenus sont supérieurs au plafond, vous n’êtes pas éligibles à ce dispositif, sauf pour les systèmes de charge d'un véhicule électrique et les matériaux d'isolation des parois opaques

Le montant du CITE 2020

Le CITE 2020 est déterminé selon un forfait par type de travaux

Le montant du CITE ne peut dépasser 75 % de la valeur payée par le propriétaire

Le plafond du CITE est fixé, pour une période de cinq ans (soit du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020), à 2 400 € pour une personne seule et 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 120 € par personne à charge.

À noter : maintien du CITE aux dépenses de travaux engagées en 2018 et payées en 2020 (sur justification de l’acceptation d’un devis et du versement d’un acompte), ainsi qu'aux dépenses payées en 2021 si le contribuable justifie de l’acceptation d’un devis et du paiement d’un acompte en 2019 ou en 2020. (impossibilité de cumuler le CITE et MaPrimeRénov entre le 1er octobre et le 31 décembre 2020)

Source : Economie.gouv.fr

Déclarer votre crédit d'impôt

En ligne

Connectez-vous à votre compte personnel sur impot.gouv.fr.

À l’étape 3 de la déclaration, dans la partie “Charges”, vous cochez la case « Travaux dans l’habitation principale : dépenses pour la transition énergétique ». C’est elle qui vous donnera accès aux rubriques pour déclarer vos travaux.

Vous renseignez le montant de vos dépenses en travaux dans la case correspondante.

La page pour saisir vos dépenses se sépare en deux parties. Rendez-vous dans celle qui correspond à votre situation :

Les dépenses pour la transition énergétique payées en 2020 : case 7AK à 7GH

Les dépenses pour la transition énergétique payées en 2020, mais donc le devis a été accepté et un acompte a été versé en 2018 ou 2019 : case 7AA à 7BL

Dans chacune de ces parties, vous retrouvez les grandes catégories de travaux : isolation thermique, équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses ou à l’énergie solaire thermique, pompe à chaleur autre qu'air-air et autres dépenses. Une fois votre catégorie trouvée, déclarez-y vos dépenses.

En version papier

En optant pour la déclaration physique, vous devez télécharger ou demander aux impôts le formulaire n° 2042 RICI. Il doit être rempli de la même manière que la déclaration en ligne puis il vous suffit de joindre ce formulaire à votre déclaration pour obtenir votre CITE.

Aucun justificatif de travaux n'est à fournir lors de votre déclaration, nous vous conseillons cependant de les garder dans le cas où l’administration les demanderait.

La fin du Crédit d'Impôt Transition Energétique (CITE)

Les travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique du logement permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt versé l'année suivante. Il concerne l'habitation principale, si sa construction est achevée depuis 2 ans minimum.

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021.

L'article 53 de la loi de finances pour 2021 met en place des dispositions transitoires jusqu’à l’extinction du CITE et son remplacement par MaPrimeRénov’ :

Maintien du CITE aux dépenses de travaux engagées en 2018 et payées en 2020 (sur justification de l’acceptation d’un devis et du versement d’un acompte), ainsi qu'aux dépenses payées en 2021 si le contribuable justifie de l’acceptation d’un devis et du paiement d’un acompte en 2019 ou en 2020.

Sont éligibles au CITE les dépenses engagées en 2020 pour les foyers fermés et inserts à bûches ou granulés à hauteur d’un montant forfaitaire de 600 euros

Création d'un crédit d’impôt pour l’acquisition et la pose de systèmes de charge pour véhicules électriques, pour les dépenses effectuées entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023. Ce nouveau crédit d’impôt, égal à 75 % du montant des dépenses dans la limite de 300 euros par système de charge, est ouvert à tous les contribuables personnes physiques domiciliés en France, quel que soit le niveau de leurs revenus.

Vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique en 2021 ? Calculez dès maintenant les autres aides éligibles pour vos travaux !