Une augmentation significative de l'enveloppe énergétique attribuée aux ménages

Actuellement de 800 millions d’euros, cette enveloppe passerait à plus de 2 milliards d’euros pour 2021 et plus de 4 milliards d’euros pour 2022.

Cette mesure traduit une volonté d’accélérer le mouvement pour atteindre les objectifs de baisses de consommation d’énergie que la France s’est fixé pour 2050.

Le ministère de la Transition écologique a également annoncé que le dispositif allait être « réorienté vers la rénovation globale… Nous permettrons de lancer des rénovations globales des logements afin d’augmenter la performance énergétique pour que les Français soient mieux chauffés, avec une facture moins élevée » (Barbara Pompili).